Les SADC des Laurentides et d’Antoine-Labelle ont mandaté Synergie Économique Laurentides afin d’accompagner les entreprises du secteur alimentaire vers des pratiques écoresponsables. L’initiative est réalisée grâce au Programme Virage Vert.

Fort de l’expertise développée au cours des dernières années, Synergie Économique Laurentides aidera les entreprises du secteur alimentaire à aller au-delà de l’optimisation du recyclage et du compostage. L’accompagnement proposé s’articule autour de quatre thèmes inspirés des stratégies d’économie circulaire:

  • Diminuer le gaspillage alimentaire et les pertes.
  • Éviter les emballages et items à usage unique.
  • Favoriser l’approvisionnement local et écoresponsable.
  • Réduire la quantité de matières résiduelles.

 

Bénéfices durables pour les entreprises et la région

Les restaurateurs et autres commerces alimentaires ont été rudement mis à l’épreuve depuis la pandémie: fermetures, pénurie de main-d’œuvre, hausse des prix des aliments et chaîne d’approvisionnement fragilisée. Malgré ces défis, les entreprises de la région ont fait preuve d’une grande résilience. Une aptitude que les SADC et Synergie Économique Laurentides souhaitent consolider auprès de sa clientèle d’affaires.
Concrètement, la mise en œuvre de ces actions permettra aux entreprises de diminuer leurs frais opérationnels et d’améliorer leur attractivité auprès de leur clientèle et de leurs employés. En plus des économies liées à une meilleure gestion des matières résiduelles, des projets comme la création de groupes d’achats, l’amélioration de l’efficacité énergétique et la mutualisation d’espaces et d’équipements pourraient voir le jour en fonction des besoins identifiés.

“La mise en œuvre de ce projet permet aux entreprises alimentaires de nos territoires de poser des actions concrètes, au quotidien, afin de lutter contre les changements climatiques et les gaz à effets de serre “ souligne Benoit Cochet, directeur général de la SADC d’Antoine-Labelle.

“Nous sommes heureux de travailler en collaboration afin d’aider un maximum d’entreprises. L’expertise de Synergie Économique Laurentides leur permettra d’améliorer leurs performances environnementales et économiques” rapporte Sylvie Bolduc, directrice générale de la SADC des Laurentides.

Le projet sera déployé progressivement sur le territoire des deux SADC, soit dans les MRC des Pays-d’en-Haut, des Laurentides et d’Antoine-Labelle, à partir de janvier 2023. Les restaurateurs, traiteurs, épiceries et autres commerces offrant des services de repas préparés ou de prêts-à-manger pourront bénéficier de l’expertise de Synergie Économique Laurentides pour améliorer leurs performances environnementales. Les entreprises intéressées sont invitées à signifier leur intérêt auprès de la SADC de leur territoire dès maintenant.

Les entreprises intéressées à recevoir de l’information peuvent compléter le formulaire ci-dessous.

 

Virage Vert secteur alimentaire

Nom

 

 

À propos du Virage Vert 

Mis en œuvre par le Réseau des SADC et CAE avec l’Agence de développement économique Canada, pour les régions du Québec le Virage Vert permet de répondre aux besoins des petites entreprises et des collectivités pour de l’accompagnement et de l’expertise en développement durable.

 

À propos de la SADC des Laurentides et d’Antoine-Labelle

La SADC des Laurentides et la SADC d’Antoine-Labelle soutiennent et financent les entreprises de leur territoire respectif afin de créer des collectivités prospères. Les SADC sont des organismes à but non lucratif qui travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique des régions du Québec. Elles sont membres du Réseau des SADC et CAE qui regroupe 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises).

 

À propos de Synergie Économique Laurentides 

Synergie Économique Laurentides (SEL) est un organisme à but non lucratif dont la mission est de proposer à sa clientèle d’affaires, institutionnelle et municipale, de la grande région des Laurentides, des solutions axées sur les principes de l’économie circulaire dans une perspective de développement durable.

Share This