Il y a bien longtemps que l’achat local est un sujet de préoccupation.  La crise que nous vivons démontre que la vitalité des entreprises de notre région, province, pays doit être une priorité. Des initiatives citoyennes comme Solution locale à l’annonce du gouvernement Legault de créer un répertoire de produits québécois, le Panier Bleu, les outils de promotion se multiplient. En tant qu’entrepreneur, comment pouvez-vous positionner votre entreprise pour faire face à cette nouvelle réalité ? 

 

Il faut d’abord accepter que le monde change. Vos habitudes d’affaires ne seront peut-être plus jamais les mêmes. Au lieu d’attendre que la situation redevienne « comme avant », faites-vous un plan pour les prochaines semaines, les prochains mois. Nous n’avons pas toutes les données, mais nous pouvons imaginer ce que sera notre réalité à la reprise des activités.

 

Repenser son marché 

Dépendant du secteur d’activité dans lequel vous œuvrez, il faut revoir votre marché. Vos clients provenaient des quatre coins de la province ou de l’international? Il faudra vous concentrer à attirer une nouvelle clientèle de proximité. Quelles expériences pouvez-vous offrir aux résidents de votre région? Qui gagnerait à découvrir votre entreprise? Il en va de même avec les groupes d’âge. Il faut s’attendre à ce que les gens les plus fragilisés par la crise continuent à être prudent même dans les mois suivants la fin du confinement. Pouvez-vous adapter vos services et produits destinés à une clientèle retraitée pour qu’ils répondent aux besoins des familles, par exemple?

 

Créer des partenariats  

L’entraide est au rendez-vous. Dans certaines localités, les commerces s’unissent pour offrir un service de livraison de leurs produits. Ce service pourrait bien continuer de répondre à un besoin après la crise. Qui pourriez-vous viser avec ces nouveaux canaux de distribution? Comment cette offre pourrait-elle être complémentaire à ce que vous faites déjà? Qui sont vos partenaires potentiels? Allez voir les initiatives qui se font partout au Québec et inspirez-vous! Les réseaux sociaux débordent d’initiatives inspirantes qui peuvent être appliquées à d’autres secteurs d’activité ou d’autres régions.

 

Il était difficile de distribuer ses produits via les grandes bannières, notamment pour les producteurs maraichers. C’est le moment de mettre à jour vos contacts et de vous préparer à aller cogner aux portes qui vous semblaient impossibles à franchir. La perception des consommateurs, jumelée à la volonté des instances publiques pousseront certainement plusieurs à revoir leurs règles d’approvisionnement.

 

Se démarquer face à la concurrence 

On ne peut se le cacher, le coût d’un produit ou d’un service va toujours peser dans la balance lors du processus d’achat. Les acheteurs seront sensibles à l’argument de l’achat local, dans une certaine mesure. Commencer par identifier et augmenter la gamme de vos produits locaux. Puis identifiez-vous comme entreprise québécoise sur vos différentes plateformes de vente en ligne. Même si vous n’avez pas de boutique transactionnelle en ligne, rien ne vous empêche de publier vos produits avec descriptif et prix ou de tourner une vidéo démontrant l’expérience que les gens peuvent vivre grâce à votre entreprise.

 

Les consommateurs qui choisiront votre entreprise ont déjà des habitudes de consommation. Ils s’attendront à ce que vous soyez aussi bons ou meilleurs que vos concurrents. Comment se déroule le processus d’achat chez vos concurrents? Évaluez-le et adaptez votre propre expérience client. Pensez également à sonder vos clients, leurs commentaires sont précieux!

 

Pour plusieurs entreprises, un pivot sera nécessaire pour survivre aux prochains mois. Anticiper les besoins des consommateurs et imaginer les nouvelles habitudes d’achat vous permettra de modifier votre offre et de vous adapter à la nouvelle réalité.  Vous trouverez tous nos articles sur notre site internet.

 

 

Share This